Étape 1

Les clients aident les clients. Trouvez des informations utiles dans les discussions précédentes ou posez vos questions.


En avant

Étape 2

Vous trouverez ici des trucs et astuces sur les voyages en train.


Retour En avant

Étape 3

Consultez ici les dernières contributions dans tous domaines de la Community.


Retour Terminer

Pourquoi donner de fausses informations sur la liaison internationale Suisse-Italie?

Flosta
Nouvel auteur
0 Compliments

Bonjour,

J'aimerais savoir pourquoi on donne (par exemple ici https://www.sbb.ch/fr/loisirs-et-vacances/voyages-europe/corona-voyages-internationaux.html ) l'information que

"Le trafic international avec l’Italie est interrompu jusqu’à nouvel ordre."

alors que cela n'est pas le cas. Au fait, le service Brigue-Domodossola, certes reduit, n'a jamais été interrompu. Au fait, c'est probablement la seule laison internationale suisse qui a continué de fonctionner tout le temps covid-19.

Merci
Flavio

NicolasK
Modérateur

Bonjour @Flosta 

Je vous remercie pour votre demande.

Le lien que vous mentionnez donne un aperçu de tous nos pays limitrophes quant aux liaisons ferroviaire. Concernant l’Italie, le trafic direct (Eurocity) est effectivement suspendu jusqu’à nouvel avis. Seuls les trains régionaux du BLS ont, durant cette situation exceptionnelle, assuré le transport des frontaliers (uniquement) entre le Valais et l’Italie.

Actuellement, nous ne pouvons pas encore vous dire quand le trafic direct international va reprendre entre ces deux pays. Cela dépend des décisions qui vont être prises par les différents organes officiels.

Je pense que des informations seront disponibles en fin de semaine.

Je vous souhaite un bon après-midi.

Meilleures salutation
NicolasK

Flosta
Nouvel auteur
0 Compliments

Merci.

Cependant cff.ch donne l'horaire général en Suisse, y compris les services BLS.

Si le site cff.ch affiche que le traffic international Suisse - Italie est suspendu, cela revient:

- à cacher l'offre BLS, ce qui ne me semble pas sympa

- à détourner de l'utilisation du train des voyageurs qui se tournent vers de moyens de transport moins écologiques (voiture, avion) et qui difficilement reviendront au train, y compris CFF, quand il en aura.

P.S.: pour se rendre en Italie via Brigue, s'ils ont l'information que cela est possible, les voyageurs de Sion, Lausanne ou Genève empruntent des trains des CFF et contribuent au chiffre d'affaire de ceux-ci.

Flosta
Nouvel auteur
0 Compliments

Sur quelle base vous dites que l'offre régionale BLS est uniquement pour les frontaliers?

Cela n'a jamais été le cas. Il n'y a aucune contrainte officielle de transporter seulement les frontaliers et de milliers de personnes qui ne sont pas frontaliers ont voyagé sur ces trains en toute légalité en respectant les règles de confinement applicables en Suisse et en Italie.

NicolasK
Modérateur
0 Compliments

Hello @Flosta 

Navré qu'il y ait eu un malentendu dans mes propos.

Je n'ai jamais mentionné de contrainte de transport! Cependant, le passage de la frontière n'était possible qu'avec une autorisation officielle. La très grande majorité était effectivement des personnes venant travailler dans le Haut-Valais, les autres cas autorisés étaient des cas d'urgence. Depuis mi-mars, il n'y a donc pas eu des «milliers d’autres personnes» qui ont pu passer la frontière. Beaucoup ont été refoulés à Iselle et d'autres, n'ont tout simplement pas pu charger la voiture sur le train de ferroutage.

Le trafic régional entre Brig et Domo est uniquement desservi par le BLS (trains de ferroutage compris). Aucun autre train de voyageurs en trafic direct international ne circule depuis mi-mars, ni via Chiasso, ni par Como ou Brig. Les restrictions ont certes été levées le 3 juin cependant, le trafic international n'a toujours pas été remis en service. D'autres informations devraient nous parvenir demain.

Meilleures salutations de... Brig
NicolasK

Flosta
Nouvel auteur
0 Compliments

Merci Nicolas de Brig.

1. 
Vous dites "Les restrictions ont certes été levées le 3 juin..." donc finallement vous meme reconnaissez que votre premiere reponse n'etait pas une.

Donc la question demeure: pourquoi donner de fausses informations sur la liaison internationale Suisse-Italie?

Cela est toujours d'actualité car encore à present la page https://www.sbb.ch/fr/loisirs-et-vacances/voyages-europe/corona-voyages-internationaux.html affiche "Le trafic international avec l’Italie est interrompu jusqu’à nouvel ordre.", ce qui est faux.



2.
Cela et encore plus grave aujourd'hui. Vous etes à Brigue, vous pouvez vite faire un tour dans le passage sous-voie de la gare: il y a des annonces (il en avait deja vendredi et encore ce matin) que depuis hier, les services ferroviaires Brigue-Domodossola ont été augmentés.
De plus, depuis aujourd'hui sont retablies les relations internationales:
- Locarno-Domodossola (horaire normal)
- Cadenazzo-Luino (horaire normal)
- (Bellinzona-Lugano)-Chiasso-Como(-Milano) (horaire normal pour S10, S11, S40 et RE)
- Tirano-Pontresina (St.Mortiz)
- les cars postaux internationales (ex. St. Moritz-Chiavenna)

Pourquoi afficher toujours "Le trafic international avec l’Italie est interrompu jusqu’à nouvel ordre." sur les pages cff.ch?

3.
En fin, à propos de votre reponse: depuis le tout debut et pendant toute la durée du confinement covid19 (fin fevrier-debut juin), il a toujours été possible de rentrer en Italie, y compris par le train Brigue-Domodossola pour les italiens:

- etudiants universitaires en Suisse qui voulaient rentrer (à cause du covid19 ou fin des cours)
- touristes en visite an Suisse quand le confiment a commencé
- travailleurs en Suisse qui ont perdu le travail pour le covid-19 ou fin de contrat
- familles et amis de residents en Suisse qui etaient en visite quand le confinement a commencé
- toute personne qui etait resident, en visite ou touriste dans un pays de l'Europe du nord et voulait rentrer en Italie, car la Suisse a toujours permit le trafic de transit.
- travailleur en Suisse qui quand le confinement a commencé etaient en Italie (vacances, etc.)
- voyages d'affaire (jamais eu trop de resctriction pour une permanence en Italie jusqu'à 72 heures, et il n'y avait pas d'avions pendant des semaines)
- depuis le 26 avril dans certaines conditions on pouvait rentrer en Italie sans restrictions
- depuis le 18 mai les fonctionnaires internationales (Genéve, etc.) peuvent rentrer en Italie sans restrictions
- etc.

Le trajet Brigue-Domodossola interesse et interessait pendant le confinement aussi qui n'etait pas italien:

- residents en Suisse, travailleurs, touristes qui rentraient en Slovenie, Croatie, pays balkaniques, Grece, etc., car il y a toujours eu droit de transit en Italie
- Slovenes, Croates, etc. qui travaillent ou resident en Suisse, car ils ont toujours eu le droit de transiter par l'Italie et rentrer en Suisse
- touristes suisses (ou de pays de l'Europe du Nord) qui rentraient en Suisse et etaient en vacances en Italie ou dans les pays balkans/Grece lors du confinement
- etc.

A raison de 3 personnes par train, 5 trains en moyenne par jour et par direction entre Brigue et Domodossola pendant environ 100 jours entre debut mars et debut juin, cela fait 3'000 voyageurs non-frontaliers.

Vous etes a Brigue. Moi depuis le 26 avril j'etais plusieurs fois sur les trains Brigue-Domodossola et j'ai toujours vu au moins 5 à 10 voyageurs qui n'etaient sans doute pas frontaliers.

Pendant le confinement des milliers de personnes qui n'etaient pas frontaliers ont voyagé entre la Suisse et l'Italie avec les trains Brigue-Domodossola.
Et d'autres milliers ne l'ont pas fait et se sont cassé la tete (et le font encore à present) à cause du message erroné qui apparait sur les pages cff.ch, encore aujourd'hui, alors qu'il n'y a plus de restrictions.